logoresomed
banniere
blason Vieil Hesdin

Mahaut, Comtesse d'Artois (1270-1329)

Biographie

Mathilde d'Artois, dite Mahaut d'Artois, est née vers 1270 et morte en 1329. Elle était princesse de la maison capétienne d'Artois, comtesse d'Artois et paire de France. Elle était la fille du comte capétien Robert II d'Artois et d'Amicie de Courtenay.

En 1285, elle se marie avec le comte Othon IV de Bourgogne de la Maison d'Ivrée dont elle a deux filles et trois fils, dont Robert mort en bas âge et Jean, mort au berceau.

A la mort de son père en 1302, elle devient comtesse d'Artois en occultant son neveu Robert III d'Artois, fils de son frère aîné Philippe d'Artois mort à la guerre et à qui le comté ne revient pas car les droits de son père ne sont pas représentés par Robert III : la loi du comté d'Artois écarte en effet les petits-enfants du dernier comte au profit de ses frères et soeurs.

En 1303, son mari Othon IV de Bourgogne meurt des blessures reçues à la bataille de Courtrai en Belgique contre les Flamands. Elle devient donc veuve à l'âge de 33 ans et son fils aîné Robert de Bourgogne succède à son père à l'âge de 3 ans.

Elle marie ses deux filles aux héritiers du trône du roi Philippe IV de France, dit Philippe le Bel :
En 1307, sa fille Jeanne II de Bourgogne épouse le roi Philippe V de France, dit Philippe le Long ( 2° fils de Philippe le Bel).
En 1308, sa fille Blanche de Bourgogne épouse le roi Charles IV de France (3° fils de Philippe le Bel).

En 1309, Robert III d'Artois, son neveu, lui fait un procès devant la Cour des Pairs et le roi de France pour récupérer le comté d'Artois, son héritage, et le perd.
En 1314, Blanche de Bourgogne est condamnée pour adultère sans avoir donné d'héritier mâle à Charles IV de France.

En 1315, le fils aîné de Mahaut, Robert de Bourgogne, meurt à l'âge de 15 ans et sa fille Jeanne II de Bourgogne hérite du comté de Bourgogne.

En 1316, Robert III d'Artois organise une insurrection du comté d'Artois contre Mahaut, qui y fait face.

En 1317, à la mort de Louis X de France (fils aîné de Philippe le Bel) et de son seul héritier âgé de 4 jours, Jean le Posthume, Philippe V de France et la comtesse Jeanne II de Bourgogne sont sacrés roi et reine de France à Reims.

En 1318, Robert III d'Artois fait un second procès à Mahaut devant la Cour des Pairs et le roi de France , avec toujours le même but : récupérer le comté d'Artois, qu'il continue à considérer comme son héritage légal. La mise en évidence de faux fait perdre son procès à Robert, Jeanne de Divion, sa complice, est condamnée au bûcher et Robert est dépossédé de tous ses biens et banni en 1332.

En 1322, Philippe V meurt à Longchamp, près de Paris, de dysenterie et de fièvre, sans héritier mâle. Son frère Charles IV de France lui succède le 21 février. Mais le 1° février 1328, celui-ci meurt sans héritier mâle à Vincennes, ce qui marque la fin de la dynastie des Capétiens directs et pose un problème de succession à la couronne de France, résolu par la loi salique.

Le roi Edouard III d'Angleterre, fils d'Edouard II et d'Isabelle de France (la dernière fille vivante de Philippe le Bel), encouragé par Robert III d'Artois et appuyé par les ducs de Bourgogne, revendique le trône de France, ce qui déclenche la guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre.

En 1329, Mahaut meurt à l'âge de 59 ans. Sa fille, la comtesse Jeanne II de Bourgogne, lui succède au titre de comtesse d'Artois.

Statue de Mahaut au premier étage de l'Hôtel de ville d'Arras
Statue de Mahaut au premier étage de l'Hôtel de ville d'Arras





Copyright Association des Amis du site historique du Vieil Hesdin
Contact Webmaster
Page valide XHTML 1.0 Strict et CSS
Valid CSS! Valid XHTML 1.0! Si7v