logoresomed
banniere
blason Vieil Hesdin

Le faubourg de Saint Georges et son prieuré

Héraldique :

Armoiries de Saint Georges
D'argent à la croix de gueules



Descriptif de la vue de Croÿ :

Vuedecroy
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Au premier plan, l'ancien chemin menant d'Hesdin et de Sainte-Austreberthe (côté gauche) à Vieil-Hesdin (côté droit).
Devant le spectateur le prieuré est enfermé derrière une haie, puis un mur : porte charretière, bâtiment d'entrée aveugle vers l'extérieur, avec conduit de fumée.
Au-delà, à gauche : drève, longue prairie, abreuvoir (?) rectangulaire auquel conduit un sentier, citerne (?) en brique. Au bout de la prairie à gauche, des maisons. Au-delà : la Canche et un édifice en pierre paraissant être un moulin. Du bâtiment d'entrée, en se dirigeant vers la droite, on arrive à un mur percé d'une porte cochère; elle donne accès à une cour dont deux cotés sont fermés par les bâtiments de la ferme.
La quatrième face de cette cour (celle la plus à gauche de l'observateur) est occupée par les édifices composant le prieuré qui, autant qu'on puisse en juger, forment les trois côtés d'un rectangle.
L'aile vers la cour, haute de trois niveaux, percée en façade d'une grande porte et de trois fenêtres, paraît coiffée d'une toiture de charpente trièdre à deux étages d'abat-son. Elle est accostée à droite, d'une tourelle polygonale de même hauteur et, à gauche, d'un mur contreforté de cinq niveaux.
La seconde aile, à gauche de la précédente, est constituée de deux hauts corps de logis, l'un de cinq, l'autre de quatre niveaux, éclairés seulement dans les parties supérieures, avec contreforts aux extrémités des murs.
La troisième aile paraît formée par l'église du prieuré : édifice de quatre ou cinq travées en un seul vaisseau; à droite, légèrement décalée par rapport à la nef, belle tour aux nombreux contreforts dont un médian, coiffée d'une flèche en charpente et accostée d'une tourelle apparemment coiffée en poivrière.
Sur le quatrième côté du rectangle se trouvent les ruines, imposantes, de l'ancienne église du prieuré s'allongeant sur cinq travées et se prolongeant par un bâtiment, lui aussi en ruines, largement éclairé sur trois niveaux, dont on peut penser qu'il a servi de logement aux moines.
L'emplacement de la première aile décrite ci-dessus, son allure, l'asymétrie de ses murs, la présence de contreforts et d'abat-son, le fait que son approche, peut-être dangereuse, est en partie interdite vers la cour par une barrière, donnent à penser qu'après les destructions du XVIeme siècle, le nouveau prieuré s'est installé dans la première travée et le clocher (restaurés) de l'ancienne église.
Du même coup que l'autre clocher et la nef qu'il accompagne sont tout récents en 1605.
A droite de ces derniers, l'église paroissiale : un seul vaisseau, tour, flèche de charpente. A côté, maison dont on voit le toit et deux lucarnes-pignons. Le peintre a représenté trois moines dans l'enceinte de l'établissement ( l'effectif de la communauté?).
La ferme, les bâtiments et la nouvelle église sont en brique, le reste en pierre. La tuile est largement utilisée et l'ardoise ne couvre que les deux églises et leur clocher.
Du prieuré tel qu'il était en 1605 on n'a pratiquement rien gardé.





Copyright Association des Amis du site historique du Vieil Hesdin
Contact Webmaster
Page valide XHTML 1.0 Strict et CSS
Valid CSS! Valid XHTML 1.0! Si7v